Vacances d’été : 14 gestes éco-responsables à adopter à la plage

gestes éco responsables à la plage

C’est de saison, de nombreux voyageurs, vont poser leurs valises en bord de mer cet été.

Que vous alliez sur la côte atlantique, ou au bord de la méditerranée, même en vacances, on n’oublie pas ses bonnes habitudes d’éco-citoyen.

Les littoraux de France et d’ailleurs sont fragiles, alors avant de partir, voici un petit récapitulatif des gestes éco-responsables à adopter sans modération à la plage.

1. Limiter son empreinte carbone

En plus de choisir un hébergement écologique, optez pour un logement proche des plages, pour vous y rendre à pied ou en vélo.

Si vous êtes plus éloigné, privilégiez les transports en commun, ou les navettes mises en place dans de nombreuses stations balnéaires pour la période estivale.

L’avantage : en plus de limiter votre empreinte carbone, vous pourrez passer plus de temps les pieds dans la sable.

2. Privilégiez les sports nautiques sans carbone

limiter son empreinte carbone à la plage

Les vacances à la plage sont souvent l’occasion de faire de nouvelles activités.

Si vous décidez de pratiquer une activité nautique, privilégiez les sports de glisse non motorisés, plus eco-friendly. A vous le surf, le stand-up paddle, la planche à voile, ou l’optimiste.

Au-delà des nuisances sonores et de l’empreinte carbone que les activités motorisées génèrent, elles perturbent également la faune aquatique.

3. Choisir une plage engagée

View this post on Instagram

Ready to discover our Blue Flag sites? The list of 2019 Northern Hemisphere beaches, marinas and boats awarded the Blue Flag are now on our website! You can check the full article here: https://www.blueflag.global/new-blog/2019/5/21/accessibility-and-the-expansion-of-blue-flag-in-asia-at-the-centre-of-attention-in-the-2019-blue-flag-northern-hemisphere-awards-1?fbclid=IwAR0z018F6wDVijqV6N9LlH0ryj4OY5swhpuLdAFG7TyeyvelzcegQ1P4kxk And thank you to @naoiseculhane (© in the picture) and @antaisce1 for this beautiful picture taken during the 2019 Blue Flag ceremony in Ireland! #BlueFlag #blueflagglobal #FEEglobal #ecolabel #tourism #environment #oceans #sea #water #environmentalprotection #climatechange #climateaction #nature #beach #marina #boats #sutainability #sdgs #travel #environmentaleducation #sustainabletourism #ourocean

A post shared by Blue Flag (@blueflag_global) on

Il existe plus de 4500 communes, et ports de plaisance labellisés Pavillon Bleu dans le monde. Un label environnemental crée en Europe dans les année 1980 et qui certifie les communes et les ports de plaisances engagés dans le tourisme durable.

Choisir une plage labellisée Pavillon bleu, c’est aussi une garantie de barboter dans une eau saine. En effet, parmi ses nombreux critères le label analyse jusqu’à 5 fois par an qualité des eaux de baignade de communes labellisées.

On recense des plages pavillon bleu dans plus de 45 pays à travers le monde, vous avez donc le choix.

3. Farniente zéro déchet

journée à la plage zéro dechet

Pour éviter de ramener des déchets sur la plage, adoptez les mêmes réflexes zéro déchet qu’en ville.

  • Évitez les bouteilles en plastique en emportant votre gourde. Il en existe désormais de nombreux modèles, qui garderont vos boissons préférées au frais tout l’après midi
  • Évitez les produits emballés individuellement et emportez le gouter des enfants dans des contenant hermétiques.
  • Privilégiez les sacs en matériaux lourd, qui risquent moins de s’envoler dans la nature que les sacs en plastique légers.

5. Optez pour une crème solaire écologique

crème solaire eco-responsableSe protéger du soleil à la plage c’est essentiel.

Mais certains ingrédients contenus dans les crèmes solaires chimiques ont des effets désastreux sur l’océan et les coraux. Plusieurs ingrédients sont pointés du doigt, mais l’Oxybenzone est le principal incriminé. A tel point que certaines destinations, dont Hawaï, ont carrément choisi de les bannir de leur plage.

Le bon geste : adopter une crème solaire à base de filtre minéraux, sans nano particules. De nombreuses marques proposent désormais des alternatives efficaces et respectueuses des océans.

Pour aller plus loin sur le sujet, on vous invite à (re)découvrir notre article sur les effets des écrans solaires sur les océans.

6. N’emportez ni sable, ni coquillages

ne pas ramasser les coquillages

Les coquillages, les galets, et le sable forment l’écosystème de nos littoraux.

Les laisses de mer (algues, bois flottés, os de seiche) jouent également un rôle et servent souvent de réservoir de nourriture pour les oiseaux.

Prélever des coquillages, ramener du sable, ou des galets, est nuisible et fragilise cet écosystème.

Par ailleurs certains pays, ont une réglementation très stricte et vous risquez de fortes amendes si vous être pris avec du sable dans vos valises.

7. Respectez la biodiversité

beach biodiversity

A la plage aussi, on favorise les attitudes éthiques envers les animaux, quelle que soit leur taille.

Par exemple, on se garde de ramasser les étoiles de mer pour s’amuser et on évite aussi de soulever des rochers, pour ne pas perturber les espèces qui s’y sont installées.

En plongée, on ne touche pas les coraux, on reste éloigné des grands mammifères que l’on croise et on ne nourrit pas les poissons. (ça marche aussi, pour les plaisanciers)

Si vous allez dans une destination, où vous aurez le privilège d’assister à une éclosion de tortues de mer, gardez vos distances et appréciez simplement le spectacle de loin.

Si vous pratiquez la pêche ou la pêche à pied, renseignez vous sur les espèces protégées, limitez vous aux espèces autorisées et respectez les tailles réglementées. Et ne pêchez que ce dont vous avez besoin pour votre propre consommation.

8. Prenez le bon chemin

le rôle des dunes à la plage

Si vous visitez une plage fréquentée et surveillée, les accès seront très certainement aménagés.

Si vous êtes plutôt adepte des plages secrètes ou des criques tranquilles, ce ne sera pas forcément le cas.

Quoiqu’il arrive, empruntez les chemins balisés pour vous rendre à la plage et ne cédez pas à la tentation de passer par les dunes pour arriver plus vite dans l’eau.

Les dunes abritent un écosystème fragile. Des oiseaux les choisissent souvent comme zone de nidification. Aussi les rares plantes qui y poussent et peuvent paraitre anodines, sont souvent des espèces protégées et jouent un rôle essentiel contre l’érosion des dunes.

9. Gardez votre goûter pour vous

Nous avons tous été témoins de la gourmandise des mouettes et nous avons peut-être eu envie de leur faire goûter notre encas, mais protéger la biodiversité signifie aussi ne pas nourrir les oiseaux ou les poissons quand on fait de la plongée.

Tout d’abord parce que c’est perturbant pour eux, et que cela peut être nocif pour leur système digestif, mais surtout parce qu’ils perdront l’habitude de chercher leur nourriture.

Les oiseaux nourris par l’homme, reviendront constamment à la recherche de nourriture, et augmenteront les déjections des oiseaux sur la plage. Ce qui peut perturber l’équilibre de l’écosystème et causer des dommages environnementaux sur la plage.

10. Économisez l’eau

economiser l'eau douce

De nombreuses plages mettent des douches à disposition des vacanciers pour se rincer après la baignade.

L’eau douce est une denrée rare : soyez économe, prenez des douches courtes et évitez de vous doucher après chaque bain.

Par ailleurs, les douches de plages ne sont généralement pas filtrées et les eaux grises vont directement dans l’océan. Bannissez le savon et le shampooing si vous les utilisez, vous aurez tout loisir de le faire à votre retour à la maison.

11. N’empilez pas de galets

Les cairns, mot gaélique désignant un tas de pierres, deviennent un problème pour nos littoraux.

Ce qui était autrefois une tradition ou une pratique religieuse, ou encore un moyen pour les randonneurs de savoir qu’ils étaient sur le bon sentier est aujourd’hui considéré par certains comme une forme d’art ou de relaxation.

Les villes côtières du monde entier, de la France à l’Écosse ou aux États-Unis et à la Nouvelle-Zélande, alertent les voyageurs sur les conséquences de la pratique de l’empilement des pierres.

Les galets abritent une grande biodiversité sur de nombreuses plages et les déplacer, pour la beauté de votre feed photo, la perturbera.

Les conséquences peuvent être dramatiques pour les oiseaux, dont certains nichent spécifiquement dans les galets.

L’empilement de pierres a également des conséquences directes sur l’érosion des plages et certaines plantes spécifiques, les choux de mer, poussent sur les galets et sont très utiles à l’écosystème, mais il leur faudra des années pour repousser si elles sont arrachées.

12. Consommez local

manger local en vacances

Si vous êtes amateurs de produits de la mer, souvenez vous que les saisons sont aussi valables pour les poissons.

Assurez vous que les poissons que vous consommez sont issus d’une pêche durable : privilégiez les pêches au casier, au filet ou à la ligne .

Encore plus amusant: organisez une sortie avec un pêcheur local et repartez avec de quoi vous régaler.

13. N’oubliez rien en partant

pollution plastique a la plage

Les chiffres sont assez parlant, chaque année 8 millions de tonnes de plastique se trouvent dans les océans. L’équivalent d’un camion poubelle déchargé dans l’océan toute les minutes.

Alors passez à l’action.

La première c’est de vous assurez que vous repartez avec toutes vos affaires, même le seau et la pelle de mini-vous, cachés derrière son splendide château ephémère.

Si vous êtes fumeur, on vous rappelle qu’un seul mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau et met des années à se dégrader. Emportez toujours un cendrier de poche avec vous et tant que vous y êtes : vérifiez par respect pour vos voisins de serviette que vous n’êtes pas sur une plage non-fumeur.

Certaines plages labellisées pavillon bleu, pratiquent le tri sélectif, faites votre part. Et si vous ne voyez aucune poubelle à l’horizon remportez tout avec vous pour trier à la maison.

Enfin, si la plage sur laquelle vous vous rendez est parsemée de plastique, prenez deux minutes pour faire un petit ramassage ou participez à une opération de nettoyage avec une association locale.

14. Réfléchissez avant d’acheter

 

Envie d’un petit souvenir à ramener chez vous ?

Bien sûr, comme dans n’importe quel autre magasin dans le monde, assurez-vous que ce que vous achetez est produit localement afin de contribuer réellement à l’économie la région que vous visitez.

Méfiez vous des contrefaçons et faites très attention aux souvenirs fabriqués à partir d’espèces menacées ou protégées, notamment les peaux et les parties du corps d’animaux, l’écaille de tortue, l’ivoire ou le corail. C’est illégal.

Et vous quelle est votre geste éco-responsable à la plage? Venez le partager dans les commentaires.

Holiable
Holiable is an eco-friendly travel planner helping you find sustainable hotels, green restaurants and ethical tourism activities around the world. Holiable was developed to share experiences, advice and reviews on sustainable travel, making it easier to prepare your next eco-friendly holiday.
Instagram | Facebook | Twitter

Devenez membre

Sauvegardez vos favoris ou partagez votre avis sur les établissements que vous avez visités

S'inscrire en tant que voyageur

Ajouter votre établissement

Vous êtes un professionel du tourisme engagé dans le voyage éco-responsable ?

Créez votre page établissement et mettez en valeur vos initiatives

Ajouter mon établissement