Compenser ses émissions carbones

compensation carbone

Ça y’est ! Vous partez en vacances le mois prochain et vous êtes dans les starting-blocks pour passer un merveilleux moment en visitant ce que la Thaïlande a de mieux à vous offrir ! Vous rêvez déjà de ce trek dans le nord du pays et de l’after sur la plage. Vous avez tout planifié, trouvé votre hébergement responsable pour chaque étape de votre voyage. Vous avez appris quelques mots de thaï et votre liste de choses à emporter dans votre valise est bouclée.

C’est le rêve, jusqu’ à ce que vous réalisiez la quantité de carbone que votre vol représentera.

Peut-on voyager loin et sans culpabiliser de ses émissions de carbone ? Quelles solutions existent ? Y-a-t-il des pour et des contres, ou des choses à prendre en compte, en matière de compensation carbone ?

Dis, combien tu pèses en carbone ?

Bien sûr, vous savez que les trains émettent moins de carbone que les avions, mais vous n’avez pas trois mois pour vous rendre en Thaïlande en train et vous avez déjà planifié votre voyage de manière responsable pour chaque étape du voyage. Donc, l’avion était la seule option. Mais connaitre la quantité exacte carbone émise par votre voyage peut s’avérer plus compliqué qu’il n’y parait.

Le chemin le moins court est souvent le plus lourd

La première chose à savoir lorsque vous prenez un avion est qu’un vol direct est la meilleure option. Bien sûr, cela vous coûtera plus cher que ce que vous ne le pensiez au départ… mais pour voler durable, il faut dépenser plus.

En effet, la partie la plus importante des émissions de carbone d’un vol sont le décollage et l’atterrissage. Moins d’escales = moins de carbone.

Si vous suivez toujours, vous aurez compris que le budget shopping prévu pour le duty-free pendant cette escale peut être mieux dépensé.

Ta compagnie est-elle efficace ?

Un autre point intéressant est que certaines compagnies aériennes sont plus économes en carburant que d’autres. Selon l’âge de la flotte ou la conception de la cabine, notamment. Avant de réserver votre vol la prochaine fois, vous pouvez faire une petite recherche. Voici quelques données officielles.

Faire le calcul

Vous voulez vraiment savoir combien votre vol émettra ? Facile, il existe quelques calculateurs d’émissions de carbone qui peuvent vous aider. Certains d’entre eux sont liés à des programmes de compensation carbone comme Green Tripper et d’autres sont totalement libres comme celui-ci, depuis le site carbonfootprint.com

Je suis nul(le) en calcul carbone ?

Si vous voulez vous assurer que vous calculez correctement, vérifiez la méthode de calcul utilisée par le calculateur que vous utilisez. Est-il basé sur une source officielle ? Une référence dans le monde entier est la méthode de calcul de l’ADEME, l’agence française de l’environnement et de l’énergie, appelée la base carbone.

Une autre façon très simple de connaître la quantité de CO2 de votre vol est qu’un grand nombre de compagnies aériennes, en particulier celles qui offrent un programme de compensation, vous donnent la quantité de carbone que votre billet représente.

Les émissions de votre siège pourraient ne pas être les mêmes que celles de l’autre passager que vous avez vu dans la file d’attente avant l’embarquement. Vous volez en classe économique, affaires ou première classe ? Enregistrez-vous vos bagages et quel est le poids de votre sac ? Cela aura un impact sur le carburant par siège que vous représentez.

Compenser ses émissions.

Saviez-vous qu’un vol Paris/New York pourrait représenter la quantité de carbone des émissions annuelles de chauffage d’un ménage moyen ? #culpabilisationON

Maintenant que vous savez combien représente votre vol, comment pouvez-vous le compenser et devriez-vous le faire ?

Peut-être que votre compagnie aérienne offre une compensation

De nombreuses compagnies aériennes IATA offrent des options de compensation lorsque vous réservez vos billets. Voilà qui peut vous faciliter la vie. Ce n’est pas déjà inclus dans le prix de votre billet, vous devez en général choisir la compensation comme une option de voyage, au même titre que vous ajouteriez une valise.

Le programme d’indemnisation dépendra de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagerez et en général les informations sont sur le site de la compagnie (fouillez un peu).

Si vous n’avez pas réservé votre vol vous-même, mais que vous êtes passé par une agence de voyage, de plus en plus d’entre elles se déclarent neutres en carbone et offrent des possibilités de compenser ses émissions inclues dans le forfait de voyage.

Réfléchissez avant de compenser

Si vous préférez choisir vous-même le programme de compensation carbone, il existe des programmes pour les particuliers. Une chose importante à laquelle veiller si vous faites ce choix, est de vérifier la destination réelle de votre argent.

Le programme inclut-il des dimensions sociales ou est-il axé uniquement sur l’environnement ? Quels projets sont financés par votre indemnisation ?

La transparence des programmes a augmenté, mais il se peut que vous deviez faire un peu de recherches avant de choisir votre programme. Il existe des programmes de compensation carbone reconnus et certifiés, et le fait d’en choisir un pourrait être une bonne idée de départ.  http://www.myclimate.org/

Compenser ou ne pas compenser ?

Il y a un vrai débat sur la question. La neutralité carbone est aujourd’hui un objectif pour de nombreuses industries et de nombreux pays, mais en tant que voyageur, il s’agit essentiellement d’une démarche volontaire.

Un point important dans le débat de ceux qui sont contre, est que l’indemnisation réduit la culpabilité des pollueurs et n’encourage pas la réduction des émissions elles-mêmes.

Bien sûr, la meilleure façon de réduire notre empreinte carbone est de ne pas en émettre. Mais combien de touristes renonceraient à leurs vacances à cause de l’empreinte carbone de leur vol ?

Holiable
Holiable est un site dédié au voyage éco-responsable. Un seul endroit pour trouver des hébergements eco-friendly, des restaurants durables et des activités éthique dans le monde entier. Découvrez des acteurs engagés, partagez vos expériences, lisez des avis, et mettez du vert dans vos voyages.
Instagram | Facebook | Twitter

Rejoignez la communauté des voyageurs éco-responsables

Devenez membre, pour sauvegarder vos favoris ou partager votre avis avec les autres membres d'Holiable.

Créer un compte voyageur

Ajouter votre établissement

Vous êtes un professionel du tourisme engagé dans le voyage éco-responsable ?

Créez votre page établissement et mettez en valeur vos initiatives

Ajouter mon établissement